Les tribulations Amoureuses de Poseidon, Louise Roulier

Titre : Les tribulations amoureuses de Poseïdôn

 Auteur : Louise Roulier

 Genre : Recueille de nouvelle/ contes et légendes

 Citation :« Tu as bien entendus parler des frasques du grand Zeus, mais jamais du dieu Poseïdôn comme Don Juan des Grecs ? »

 3063215991-1-5-g7rulxih.jpgPrésentation de l’histoire :

 Aimer est fort simple pour un dieu de l’Olympe, dans un monde qui se plie au moindre de ses désirs. Poseïdôn, le fringant Seigneur des mers, ne compte d’ailleurs plus ses amantes. Il les séduit toutes, surtout les femmes de la lignée d’Eolos. Et à tout ceux qui voudraient avoir autant de succès, il dispense généreusement ses divins conseils. Grâce à ses récits, apprenez à rivaliser avec des dieux-fleuves, à métamorphoser des ex en péril ou à ne pas engendrer d’enfants de seize mètres.

 

Aimer est dangereux pour une femme de Grèce, dans un monde où seul compte la volonté des hommes. Et le puissant Eolos, roi de Thessalie, veut garder chastes ses nombreuses fille : il souhaite conclure, en les mariant, de nobles alliances. Mais peut-il empêcher la princesse Mélanippé de s’enflammer pour un inconnu ? Peut-il réprimer la passion interdite qui ronge Canacé ? Le désir va pousser les deux jeunes femmes a transgresser l’ordre établi, au risque d’encourir la vengeance des hommes et la punition du ciel.

 Mon avis :

 J’ai découvert Les tribulations amoureuses de Poseïdôn lors de la Zone Franche 2012. Les membres d’Histoire de Romans présentes sur le salon ont tenu à ce que je voie ce roman. Elles ont bien fait…

 Les tribulations est adressés a un public de tout âge, qu'il connaissent ses mythes sur le bout des doigts ou bien qu'il soit débutant dans la matière.

Comme le souligne le résumé, le livre est séparé en deux grandes parties, une partie pleine d'humour, racontée par Poseïdôn lui-même, et une seconde partie ou l’histoire est sous forme de tragédie grecque ou l'on suit la vie d'une femme grecque que l'amour pour un Dieu aura déshonorée.

Le style d’écriture est recherché, un mélange de phrase courte et de phrase longue. Agréable à lire. La première partie est écrite de manière légère, pleine d'humour, qui n'est pas noyé sous des mots incompréhensible. Ces derniers étant expliqué minutieusement par notre dieu narrateur en gardant toujours le même humour. La seconde partie est écrite de façons simple et recherché a la fois, chaque mots est utilisé avec attention, nous faisant ressentir beaucoup plus les sentiments des jeunes femmes. Un magnifique contraste entre les deux parties qui est parfaitement maitrisé.

L’histoire permet de découvrir des légendes grecques méconnues sur la lignée du roi Eolos, dont Tyro, Canacé, Mnestra et les légendes de leurs fils. On découvre des personnages assez différents et hauts en couleurs qui nous sont décrit par un Poseïdôn très porté sur l’humour et l’ironie. Il y a beaucoup de notes de pages, parfois assez longues, qui nous permettent d’avoir un résumé de légendes en rapport avec l’histoire principale du livre.J’ai trouvée qu’il se lisait un peu trop vite mais il nous laisse un grand sentiment de satisfaction.

Conclusion :

 Livre fort sympathique et très drôle qui se lit facilement et que je conseille aussi bien aux amoureux de la mythologie grec et romaine qui souhaite découvrir d’autres légendes de la Grèce avec humour qu'aux amateurs qui pourront assouvir leurs curiosités de manières drôles et ludique.

 

18/20

Indécrochable.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site